IL FAUT RENDRE À CÉSAIRE

GALERIE PHOTOSPhotos_Cesaire.html
VIDÉO 1https://www.youtube.com/watch?v=FTNDzMDvWUc
Photos_Cesaire.html
https://www.youtube.com/watch?v=FTNDzMDvWUc

Le «Discours sur le colonialisme», n’est pas une pièce de théâtre, c’est un grand texte lyrique, et politique, une réflexion sur l’histoire à laquelle nous sommes conviés.


«Il faut rendre à Césaire» s’appuie sur des extraits du «Discours» que viennent compléter des textes de ses amis et hommes politiques, le poète haïtien René Depestre, le poète sénégalais Léopold Sédar Sanghor et le poète guyanais Léon Gontran Damas.


Ces textes sont dit ici à deux voix et ponctués de «virgules musicales» intrumentales et chantées, fredonnées, murmurées et scandées par les deux comédiens.


Un discours théâtralisé, donc, afin de le rendre plus accessible, (en quelque sorte, plus pédagogique) sans pour cela le trahir. Un discours dont nous souhaitions rendre la dimension orale, la couleur, le lyrisme, et l’enthousiasme et à travers lequel nous souhaitions traduire la colère d’Aimé Césaire.


Aimé Césaire, un poète qui avec souffle et grandeur peut encore aujourd’hui apporter une juste contribution aux débats qui agitent notre société.

Jeu, chant et danse: Djamila Zeghbab

Jeu et musique: Yannick Louis dit «Yao»

Les instruments: N’gouni, Balafon, Bol chantant, Ka, Cajon, Sanza, calebasses

Lumières: Gérard Col

Adaptation et mise en espace: Djamila Zeghbab



D’après «Discours sur le colonialisme» d’Aimé Césaire

Textes additionnels : Léopold Sédar Sanghor, René Dpepestre, Léon Gontran Damas

https://www.youtube.com/watch?v=mXrYJAIulN4
VIDÉO 2https://www.youtube.com/watch?v=mXrYJAIulN4
http://rendreacesaire.unblog.fr/a-propos/
Le blog de Djamila Zeghbab consacré au spectaclehttp://rendreacesaire.unblog.fr/a-propos/
CRÉATIONSCreations.html
CONTACTSContacts.html
CALENDRIERCalendrier.html
FESTIVALSFestivals.html
L’ÉQUIPELequipe.html